Georges-Louis Bouchez et le système politique belge

Ma dernière chronique dans L’Echo traite de Georges-Louis Bouchez, désigné en début de semaine comme le responsable d’un éventuel échec de la formation d’un gouvernement Vivaldi. Ou l’histoire sans cesse répétée du vilain petit canard, exclu du groupe parce qu’il n’en respecte pas (toutes) les règles. La chronique est à découvrir ici.

Commentaire(s)

  1. film dit :

    Some truly prime posts on this internet site , saved to my bookmarks . Evangeline Abbie Wales

  2. film dit :

    Good article! We will be linking to this particularly great content on our site. Keep up the great writing. Johnette Dael Egbert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *